Schaken

In Brussel wordt er geschaakt. Vlaams, federaal, maar ook Europees. En dat laatste héél ver boven de hoofden van burgers en kiezers.
Ik lees de laatste bladzijden van de laatste Maalouf, ontgoocheld over het democratisch failliet van Europa: “À vrai dire, on a fait preuve à la fois d’un excès de démocratie, en accordant à chaque état un droit de veto, ce qui interdisait toute avancée audacieuse en direction d’une véritable union; et d’un déficit de démocratie, en choisissant de confier le pouvoir à Bruxelles à des commissaires nommés par les États, plutôt qu’à un gouvernement européen directement élu par les citoyens de l’Union.” (287-288)
Le naufrage des civilisations is de titel, zoals bekend. Veel te zwartgallig wat mij betreft, maar het essay stemt tot nadenken.